PETITION pour une convention collective

Le 13 avril à Bidos, on signe la pétition pour une convention collective nationale.

Les négociations nationales sur l’ensemble des droits conventionnels des métallos sont clairement engagées. Face aux velléités de l’UIMM, nous mesurons bien que nous sommes entrés dans le dur, en particulier concernant le contenu et la philosophie de la grille de classifications.

Les objectifs de l’UIMM sont précis.

Il s’agit de déconstruire méthodiquement les conquis de salariés issus des luttes, à commencer par ceux de Mai 68, qui ont permis d’obtenir nos grilles de classifications. Inscrite dans une revanche de classe, cette posture idéologique du patronat vise à maximiser encore plus les profits pour en extraire toujours plus de dividendes à distribuer aux actionnaires. Pour les salariés, c’est la concurrence généralisée, la dévalorisation du travail…

Pour la CGT cette négociation doit être tout le contraire. Nos propositions sont crédibles et innovantes. C’est une occasion importante pour proposer notre projet de convention collective nationale, avec sa grille unique de classification, dont le point de départ est le Smic à 1 800 €, pour un salarié sans qualification reconnue. La bataille que nous livrons pour empêcher l’UIMM d’avancer sur ses prétentions et pour obtenir des garanties collectives de haut niveau est âpre et c’est en cela que notre démarche CGT prend tout son sens. Elle doit nous conduire à prendre des initiatives revendicatives, se fixer des objectifs, élever le rapport de forces et garder le cap que l’on s’est assigné. Contester – proposer – mobiliser – négocier : la démarche de la CGT n’est pas la plus simple mais elle reste nécessaire et indispensable pour peser dans le rapport de forces, notamment pour ces négociations nationales, structurantes dont les accords toucheront les métallos pour plusieurs générations.

Les initiatives d’actions en février dans les territoires proposées par la Fédération, les assises nationales de la Convention Collective Nationale en avril et la mobilisation autour du printemps de l’industrie initiée par notre Confédération concourent à rassembler les métallos dans l’action.

Le 13 Avril, la CGT Messier Bidos sera aux portes de l’entreprise et proposera au personnel la PÉTITION NATIONALE pour une convention collective nationale dans le cadre des négociations de branche.

Pour :

  • Des droits et garanties de haut niveau, identiques pour tous les salariés de la branche
  • Une grille unique des classifications et des salaires permettant un réel déroulé de carrière tout au long de la vie professionnelle avec un départ de grille à 1800 €
  • Reconnaissance des diplômes de l’éducation nationale
  • Le calcul de la prime d’ancienneté sur le salaire de base et 1 % par année d’ancienneté
  • La transférabilité des droits attachés au salarié d’une entreprise à l’autre
  • Une négociation chaque année des salaires minima

Contre :

  • L’application de la loi Travail dans la branche
  • La non reconnaissance des diplômes dans les futures grilles de classifications
  • Le paiement en fonction du seul poste occupé
  • La suppression de la prime d’ancienneté
  • La négociation des salaires tous les 3 ans
  • La course au moins disant social entre les entreprises de la métallurgie

Si vous voulez aussi vous inscrire dans cette dynamique citoyenne , signez la pétition proposée le 13 avril

Bidos le 12 /04/2017

Pétition nationale CCN – Mars 2017

PÉTITION NATIONALE : pour une Convention collective Nationale dans le cadre des négociations de branche

Mots-Clés : # # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *